fbpx

Palme d’Or

  • Triangle of Sadness Palme d'Or
    Palme d’Or 2022 : La croisière s’amuse chez Ruben Östlund avec « Triangle of Sadness »
    |
    Après onze jours de compétition entre les films sélectionnés pour ce 75e Festival de Cannes, le Jury présidé par Vincent Lindon a décerné ce samedi 28 mai la récompense suprême. C’est le réalisateur suédois Ruben Östlund qui s’est vu recevoir la Palme d’Or pour « Triangle of Sadness » (Sans filtre), il l’avait déjà remporté en 2017 pour « The Square ». Découvrez également le reste du Palmarès.  Cinq ans après sa première victoire en compétition officielle, ainsi qu’un passage remarqué en 2014 avec Snow Therapy (Prix du jury de la section Un certain regard), c’est avec un enthousiasme fort que s’annonçait le retour...
    Lire
  • Tapis rouge de Cannes
    Bilan Cannes 2021 : du cœur, des choix et des retrouvailles
    |
    Après le sacre de Titane samedi 17 juillet, l’heure est venue de faire les comptes de cette édition. 35 films vus en 11 jours – soit bien plus d’heures que celles dormies la nuit –, beaucoup de satisfaction et au moins autant de fatigue : c’est le premier bilan, reproductible ad nauseam au fur et à mesure des années de Festival, que l’on peut tirer. Pourtant, le temps semblait suspendu à l’ouverture cette année, comme si chacun attendait de voir si masqués et pass sanitaire en poche les festivaliers seraient présents (et de quelle manière). Ce fut d’abord et comme toujours...
    Lire
  • Bong Joon-Ho Parasite
    Bong Joon-ho : Une palme entre dorure et noirceur
    |
    Consécration pour le réalisateur coréen qui a reçu la récompense ultime de cette 72ème édition cannoise. Après « Mother » en 2009, présenté dans la section Un certain regard et le controversé « Okja » (premier film Netflix présenté en sélection officielle en 2017), il revient cette année avec un thriller familial léché et profond. Un alliage entre le souci d’une analyse des classes, de l’humour et un suspense coriace, qui ont fait l’unanimité chez le jury.  Presque immédiatement après avoir reçu cette Palme des mains de Catherine Deneuve, Bong Joon-ho s’est avancé ému pour prendre la parole et remercie le cinéma français qui l’inspire tant,...
    Lire