fbpx

La fondation Maeght à Saint-Paul-de-Vence accueille cet été une exposition dédiée au peintre Mirò. L’occasion de découvrir non seulement un large panorama de l’œuvre picturale de l’artiste mais également sa contribution au décor du lieu et les rapports qu’il entretenait avec Marguerite et Aimé Maeght. Entre pins maritimes et cigales, jeux d’eau et architecture baignée de lumière, plongeons dans ce lieu d’Art et d’Artistes.

Miro Fondation Maeght vitrail

Saint-Paul de Vence. Ce piton rocheux connu pour ses parties de pétanque aussi prisées qu’à Saint-Tropez, son mythique restaurant La Colombe d’Or, aux murs ornés de fresques des plus célèbres artistes du XXeme siècle, sa ville fortifiée refuge d’artistes et de galeries en tout genre, est également le lieu où les époux Maeght ont choisi d’établir un endroit voué à l’Art et aux artistes. Dans une végétation luxuriante typiquement méditerranéenne, aux allées gravillonnées d’un blanc immaculé et aux plans d’eau comme d’autant de tableaux mouvants, se dresse un complexe cherchant l’harmonie parfaite entre nature et architecture. Ouvrant ses portes en 1964 aux amis artistes du couple, le monde de l’art contemporain de l’après-guerre s’y était donné rendez-vous : Alexander Calder, Georges braque, Alberto Giacometti, Marc Chagall et bien entendu Juan Mirò.

Miro Fondation Maeght extérieur

L’Art à chaque instant.

En s’attardant quelques minutes sous les essences d’arbres méridionaux, nous percevons certaines parties de la côte méditerranéenne mais aussi l’arrière pays. En entrant dans le couloir desservant les salles d’exposition, nous sommes tout d’abord happés par l’extérieur et la cour Giaccometti, où figure des sculptures du maître. Après avoir admiré ces oeuvres filiformes et toujours impressionnantes par la force qu’elles dégagent, revenons sur nos pas et dans la fraicheur. En déambulant dans les salles séparées entre elles par quelques marches, à l’instar des jardins en restanque de la région, nous remarquons le pavement au sol. Ce dernier, en double arc de cercle, fait écho aux toitures surplombant les terrasses que nous venons de contempler.

Miro fondation Maeght

« Sous le soleil exactement »

Le parcours de l’exposition temporaire débute sur notre gauche. Ici, les œuvres originales sur papier, toile, cuivre, livres d’art et autres médiums côtoient les lithographies d’époque tirés par les éditions des époux créateur de la fondation. Couleurs, effets, formes déstructurées et éclatées sur les surfaces, c’est à un feu d’artifice multicolore auquel nous assisterons tout au long de notre visite. Après la découverte de la reconstitution de l’atelier de Mirò, la salle inondée du spectre de l’arc-en-ciel des vitraux conçus par le maître subjugue. L’instant d’après, c’est le patchwork de 35 œuvres d’une série sur les lettres, accroché sur près de quatre mètres de haut, baigné par ce soleil d’été et par les puits de lumière en demi-lune, qui nous impressionne.

Miró exposition Fondation Maeght

Mirò, l’ami des Maeght.

Alors que les plages de la Côte d’Azur connaissent une fréquentation digne d’un premier jour de solde, le déplacement jusqu’à Saint-Paul de Vence s’impose pour qui est en quête de tranquilité, de fraicheur et de culture. Pour Mirò évidement, pour cette fondation également mais surtout pour comprendre l’ambiance que dégage un lieu dédié à toutes les formes d’Art. Ce lieu atypique et unique, oeuvre et concrétisation d’une vie des époux Maeght, est sans pareil en France. Preuve supplémentaire si il le fallait, les plus prestigieuses marques de mode à l’instar de Louis Vuitton ou Dior ont récemment défilé dans les jardins et le labyrinthe élaboré par Mirò. Mirò, toujours lui.

Miró exposition Fondation Maeght

Exposition « Juan Mirò. Au-delà de la peinture. » 

Jusqu’au 17 Novembre 2019.

Fondation Marguerite et Aimé Maeght

Ouvert de 10h00 à 19h00 en juillet et août

623 chemin des Gardettes

06570 Saint-Paul-de-Vence

Écrire un commentaire