fbpx

Art & Idée

  • Yoko Ono Arles
    « Under the same sky » : Yoko Ono l’invitée d’Arles
    |
    Du 17 septembre au 31 décembre, le centre d’art à taille humaine « L’aire » situé 25 rue Porte de Laure à Arles accueille une sélection d’œuvres de Yoko Ono entre ses murs. Baptisée « Yoko Ono - Under the same sky », son ouverture sera accompagnée d’une performance de la soprano Cécile Rives qui interprétera par deux fois les hurlements de l’artiste aussi iconique qu’inclassable. Sky, World, Wish, Share, Touch  Telles sont les cinq thèmes séminaux qui composent le travail de Yoko Ono. C’est au total 44 œuvres réalisées de 1962 à 2015 et comprenant 8 installations, 2 performances, 2 vidéos et 22...
    Lire
  • Peacock Society plan d'accès
    La Peacock Society est (enfin) de retour
    |
    C’est officiel, la Peacock a annoncé son retour avec une programmation à nous faire tourner la tête. Vous avez rendez-vous le week-end du 4 et 5 septembre au Parc de Choisy pour cet Open Air Festival dont le succès s’annonce une nouvelle fois grandiose. Nouveau lieu, nouvelles dates, nouveau format  Pour cette année, La Peacock Society s’étend sur 60 000 m2 de verdure sur laquelle les festivaliers pourront se déchainer. Un programme composé d’apéros au coucher du soleil, de la fine fleur de la musique contemporaine française et internationale répartie sur cinq scènes, le tout proposé dans un nouveau format dit...
    Lire
  • Face B Festival
    Le Cabaret Vert devient « Face B » pour son Festival pré-rentrée
    |
    Beaucoup pensait ce dernier weekend emblématique de la fin août annulé, il revient plus fort que jamais en s’étendant désormais sur quatre, jusqu'à la mi-septembre : Le Festival Cabaret Vert revient à Charleville-Mézières dans sa version augmentée, baptisée « Face B ». Du 26 au 29 août, une programmation musicale forte vous attend à la Macérienne, un ancien site métallurgique dont une partie des locaux ont été réaffecté dans les années 2000 par la municipalité afin de promouvoir les musiques actuelles. C’est aujourd’hui un haut-lieu de la scène contemporaine, au croisement des arts et de la diversité.  Électro, Rap, Pop… Une programmation pour...
    Lire
  • Zao Wou-Ki Aix Expo
    Lumière sur Aix : l’exposition Zao Wou-Ki à l’Hôtel de Caumont
    |
    Rafraîchissante par ses couleurs, où trône le bleu en majesté, l’écrin chaleureux qu’est l’Hôtel de Caumont à Aix-en-Provence se voit prêter jusqu’au 10 octobre une sélection d’œuvres signées Zao Wou-Ki. Artiste peintre d’origine chinoise, puis naturalisé français, il compte un répertoire assez vaste tant par ses techniques que par les émotions appliquées, pouvant travailler encre noire, aquarelle, gravure et peinture, c’est par cette dernière qu’il est remarqué dès ses 14 ans, à l’école d’Hangzhou par ses professeurs. L’exposition qui lui est accordée durant toute la période estivale est un véritable panorama, à la fois synthétique et efficace, de l’ensemble de...
    Lire
  • Marine Joatton peinture
    Marine Joatton : « Je me lève avant les fleurs »
    |
    C’est à la galerie Françoise Besson, située dans le Ie arrondissement de Lyon, que se tient jusqu'au 7 août la superbe exposition  « Je me lève avant les fleurs ». Marine Joatton, coup de cœur de la galeriste, revient y présenter son univers à la fois enfantin et fantastique. L’éclosion d’une artiste  Artiste désormais reconnue internationalement ( elle est présentée jusqu’en Corée), Marine Joatton est issue d’une famille bourgeoise au passé prestigieux. En effet, du coté maternel, ses prédécesseurs n’étaient autre que les peintres officiels de Louis XIII, de quoi poser une certaine pression sur les épaules de la jeune femme. Quant à...
    Lire
  • Tapis rouge de Cannes
    Bilan Cannes 2021 : du cœur, des choix et des retrouvailles
    |
    Après le sacre de Titane samedi 17 juillet, l’heure est venue de faire les comptes de cette édition. 35 films vus en 11 jours – soit bien plus d’heures que celles dormies la nuit –, beaucoup de satisfaction et au moins autant de fatigue : c’est le premier bilan, reproductible ad nauseam au fur et à mesure des années de Festival, que l’on peut tirer. Pourtant, le temps semblait suspendu à l’ouverture cette année, comme si chacun attendait de voir si masqués et pass sanitaire en poche les festivaliers seraient présents (et de quelle manière). Ce fut d’abord et comme toujours...
    Lire
  • Palmarès Festival de Cannes
    Titane, Memoria, Annette : Les lauréats du 74e Festival de Cannes
    |
    Une compétition marquée par un nombre important de long-métrages sélectionnés, avec un total de vingt-quatre films, le 74e Festival de Cannes a remis exceptionnellement deux palmes ex-aequo dans le cadre du Prix du Jury et du Grand Prix. Avant de découvrir son palmarès, la rédaction souhaite décerner ses chaleureuses félicitions à Apichatpong Weerasethakul pour Memoria, Palme de cœur du TTT pour son film immense qui reflète une certaine idée du cinéma que nous souhaitons, plus que jamais, promouvoir en cet instant. Palme d'or Titane réalisé par/directed by Julia DUCOURNAU Grand Prix Ex Æquo Un Héros (A Hero) réalisé par/directed by Asghar FARHADI  Hytti N°6  (Compartment n°6...
    Lire
  • Vicky Krieps dans Serre-moi fort
    Serre-moi fort : Mon Dieu, aide-moi à survivre à cet amour mortel
    |
    Avec ce film crépusculaire présenté dans la sélection Cannes Première, Mathieu Amalric trace son chemin dans un cinéma obsédé par la disparition, aidé par une Vicky Crieps immense. 4 ans depuis Barbara et pourtant, on semble avoir laissé Mathieu Amalric là où en était restée son œuvre : sur des fantômes. Serre-moi fort continue donc dans cette veine, racontant d’abord « ce qui semble être l’histoire d’une femme qui s’en va » ; laquelle femme, Clarisse, s’éclipse du jour au lendemain de la maison familiale pour laisser mari et enfants. Le récit vient ensuite naviguer dans des eaux plus troubles, où Clarisse paraît...
    Lire
  • The French Dispatch Cannes
    The French Dispatch : Le nouveau conte d’Anderson
    |
    Certainement l’une des plus grandes attentes de cette 74e édition du Festival de Cannes, après une année de retard le dernier bijou de Wes Anderson a été présenté dans le cadre de la compétition. Folie sur la croisette qui guettait avec extase l’arrivée d’un casting immense : Bill Murray, Tilda Swinton, Frances McDormand, Lea Seydoux, Timothée Chalamet… jusqu’aux rôles secondaires et pourtant si brillants où l’on retient les performances d’Elisabeth Moss et de Mathieu Amalric. Vous l’aurez compris, c’était une équipe des plus bankable qui foulait le tapis rouge ce soir-là. Un nombre improbable de rôles laissant supposer un scénario...
    Lire
  • Memoria Cannes
    Memoria : Paradis perdu au cœur des Andes
    |
    Énorme coup de cœur de cette 74e édition du Festival de Cannes : dixième long-métrage d’Apichatpong Weerasethakul, Palme d’Or en 2010 avec Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures, le cinéaste thaïlandais revient en compétition avec Memoria. Tilda Swinton, Jeanne Balibar, Daniel Giménez Cacho, sont les rôles principaux de cette œuvre immense qui a fait l’unanimité lors de cette première cannoise. « #Cannes2021 Il faut arrêter d'inviter Weerasethakul, il ridiculise tous les autres films. #Memoria » décrit justement @Nissikidem en sortant de la projection du Grand Théâtre Lumière. Les mots manquent pour expliquer à quel point Memoria relève considérablement...
    Lire