Mode

Vivienne Westwood : “Get a life”, l’injonction de la papesse punk

Dans un journal entendu à la fois comme lieu de réflexion intime et objet réflexif et réflectif pour le lecteur, Vivienne Westwood livre avec ses mots la version longue d’un manifeste pour l’action solidaire, la posture artistique et l’extravagance réfléchie. A découvrir et dévorer désormais en français.

Les premières pages nous plongent au tout début de l’activisme de Vivienne Westwood. Elle et son « je » jovial nous entraînent sur les pentes punk de la voie qu’elle a choisi, de ses convictions, de ses influences. Art, musique, politique, mode – évidemment –, tout cela est passé en revue et décortiqué dans une introspection aux allures naïves, dans une langue simple et direct, à l’humour vif que l’on décèle aux détours des paragraphes.

Vivienne Westwood est non seulement une éminente designer au génie créatif hors-norme, mais aussi une femme engagée, aux idées bien arrêtées et à l’ouverture d’esprit toujours plus impressionnante. Fun fact très parlant quant à sa philosophie et que beaucoup ignorent, Dame Westwood (oui, car la Reine lui a attribué ses lettres de noblesses) a été la créatrice des robes de cérémonie de l’université King’s College, à Londres : « We are what we know » avait-elle alors livré, justifiant ce partenariat. Et en effet, plus que la démonstration d’une vie à la richesse vertigineuse, c’est la preuve d’une culture et d’une érudition jamais pompeuse qui nous est livrée dans son journal. L’art comme champ de bataille et les mots et la création pour armes.

Mais il serait réducteur que de ne pas évoquer les soirées, la mode, le faste ; sans être estampillée diva, Vivienne Westwood est évidemment un membre à part entière de cette grande famille. Elle jongle entre les anniversaires de Naomi Campbell et les road trips humanitaires. En suivant sa narration particulière, on est plongés dans l’univers d’une femme au monde et au caractère extraordinaires, dont les folies sont bien plus raisonnées qu’on ne le croit, et toujours guidées par un esprit inimitable, l’esprit Westwood.