Art & Idée Société

Roman : Jack Holmes et son ami

Grand maître de la littérature américaine contemporaine, Edmund White auteur de Jack Holmes et son ami (roman publié aux éditions 10/18 en 2013), peint minutieusement à travers celui-ci, la construction identitaire sexuelle d’un jeune américain des années 60.

Le roman prend pour point de départ la ville d’Ann Arbor, dans le Midwest, où Jack, jeune étudiant à l’Université du Michigan en histoire de l’art chinois, décide d’emménager à New York avec six cent dollars en poche. Il parvient à décrocher un job à la Northern Review et découvre alors dans une atmosphère imprégnée de fumée de cigarette et imbibée d’alcool le monde du travail. Par l’intermédiaire de l’une de ses amies, Jack trouve une place à la Northern Review à un certain Will Wright, personnage énigmatique et ambitieux dont les allures rappellent un certain
protagoniste de la série télévisée Mad Men.

C’est en tombant amoureux de ce dernier que Jack prend conscience de son homosexualité.

D’une quête identitaire à sa résolution

L’auteur nous invite dès lors à suivre le parcours abyssal de ce jeune américain. D’un jeune homme effrayé par ces attirances et qui s’interroge sur sa psyché, celui-ci devient à la fois libertin et romanesque, embarquant avec lui, dix ans plus tard, dans les États-Unis des années 70, son ami Will. Ils parcourront ensemble un monde qui peu à peu s’ouvre aux libertés sexuelles et qui va bientôt devoir faire face à l’arrivée du Sida.

Des réflexions sur l’amour et le désir

La virtuosité de ce roman réside sans précédent dans sa structure qui permet un regard panoramique sur l’amour. Edmund White décrit à la fois le mode de vie homosexuel new yorkais des années 60 jusqu’à la fin des années 70 tout en décrivant celui d’un couple marié hétérosexuel. L’auteur nous invite non seulement à nous interroger sur la nature de nos désirs et sur la façon dont nous désirons mais aussi à examiner l’évolution de nos sentiments amoureux en retraçant avec justesse et authenticité celle de ses personnages.

À l’heure où des centaines d’homosexuel.l.e.s sont encore torturé.e.s, Jack Holmes et son ami mérite pardessus tout d’être lu ; il fait appel à notre ouverture d’esprit ainsi qu’à notre intelligence.