Photographie

Ren Hang, la perte d’un poète photographe

Tout juste 30 ans et un talent de photographe hors-pair.

Le photographe chinois Ren Hang c’est suicidé nous rapporte le quotidien belge De Morgen. Un style à lui qu’il a su imposer malgré les diverses controverses faites autour de son travail. De pénis en érection à des détournements de corps, des jambes entremêlées, des tétons en gros plan et des sexes féminins fleuris, bref des corps dans tous les sens. Ren Hang menait une réflexion sur notre rapport à la nudité, son érotisme et sa beauté.

© Ren Hang

Il fut arrêté plusieurs fois, ces expositions ont été annulées les veilles des ouvertures, son site web a été plusieurs fois fermé par les autorités et ses tirages ont été détruits par les douanes. Ses photographies furent principalement relayés par instagram ou par le biais de sites internet. Une exposition est en cours jusqu’au 12 mars à Amsterdam; vous pouvez aussi retrouver son travail dans sa Galerie à Anvers, Stieglitz19.

La liberté, la beauté, la poésie et le désir sont les maîtres-mots de son travail.