Mode

Jeff Koons X Louis Vuitton : quand l’oeuvre d’art devient un accessoire

 

En janvier dernier, Supreme et Louis Vuitton s’étaient associés pour une collaboration aussi surprenante que décalée. La dernière en date réunit la maison française et le célèbre Jeff Koons, au nom plus qu’évocateur, Masters. Focus sur le partenariat le plus attendu du moment.

La nouvelle collaboration Masters est une association entre Louis Vuitton, grande marque de luxe française, et Jeff Koons, artiste de renommée internationale et connu pour ses excentricités. De ce mélange de ces deux entités de la mode et de l’art est ressorti cette capsule de 51 pièces (maroquinerie et accessoires) où des toiles de grands maîtres se retrouvent modernisées et aux yeux de tous.
Ainsi sur les sacs à main, sacs à dos et la petite maroquinerie de la collection, cinq tableaux mondialement connus seront imprimés : La Joconde de Léonard de Vinci, La chasse au tigre de Pierre -Paul Rubens, La Gimblette de Jean-Honoré Fragonard, Champ de blé avec cyprès de Vincent Van Gogh et Mars, Vénus et Cupidon de Tiziano Vecellio (Titien en français).
Les imprimés sont issus de la série Gazing Ball de Jeff Koons, exposée en 2015 à New-York où des tableaux classiques étaient agrandis en format affiche avec une boule de verre bleue placée devant. L’artiste a également redessiné les fleurs, les étoiles et les initiales de l’emblématique monogramme présent sur la maroquinerie.
Chaque sac contiendra également une biographie et un portrait des deux artistes et une mention pour le musée où l’oeuvre est exposée.

Un parti pris pour la maison française dans un pays où Jeff Koons suscite beaucoup de débats. En mars dernier, il a été déclaré coupable d’avoir copié le photographe Jean-François Bauret pour sa sculpture Naked. Il n’empêche que cette collaboration des plus étonnantes sera commercialisée dès le 28 avril 2017 pour pouvoir se promener dans les rues parisiennes, Van Gogh en main.