Featured Video Play Icon
Mode Musique Société

Broken Back x Vente Privée : sur le tournage du clip interactif avec Marion Seclin

          Devenir styliste, tel est le pouvoir donné à l’internaute dans ce clip interactif de Broken Back intitulé « The Sooner The Better » en collaboration avec Vente Privée. Une façon pour le site internet et pour le musicien de se démarquer, à l’ère de l’enternaining shopping. Décryptage de ce concept novateur depuis les coulisses du tournage.

           C’est dans la salle mythique Bus Palladium de Paris, que s’est tenu le tournage de The Sooner The Better, le nouveau titre de Broken Back. Dans cette ambiance électrique, difficile de se frayer un chemin entre les câbles, les halos de fumé et les techniciens vissés autour de leur matériel audiovisuel. Et pourtant, l’ancien point de rencontre des beatnicks dans les années 60 n’a pas à rougir de ce qu’est devenu leur bus le temps d’une matinée, et de la foule rock n’ roll qui se meut sur la piste au gré des prises de vue. Côté scénario, l’histoire retrace le parcours d’un duo de personnes âgées qui rajeunissent miraculeusement au fur et à mesure de l’intrigue. Un parcours initiatique à l’envers, teinté d’humour et de folie, que le clip interactif fait vivre de façon immersive. Le pari ? Mettre l’electro-folk française à l’honneur sur une plateforme marchande.

Dans le clip interactif (disponible sur ce lien), le spectateur peut en effet interagir avec l’histoire et influer sur la suite du clip, en changeant la tenue des protagonistes. Voilà donc la chroniqueuse et actrice Marion Seclin, affublé à loisir d’une robe courte à paillettes, d’un ensemble jupe-perfecto ou encore d’un trench rouge éclatant. On se prend au jeu en essayant de trouver les vêtements qui siéront le mieux aux acteurs, en découvrant par la même occasion les collections distribuées sur Vente Privée.

 

Vers une nouvelle façon d’apprécier de la mode

À l’heure du transmedia, on ne s’étonnera plus de voir la musique s’amouracher de la mode. L’idée, c’est que le client ne soit plus seulement le roi dans ses achats ; on lui cède désormais les commandes pour qu’il devienne l’instigateur de l’expérience : un créateur, à la fois scénariste et styliste virtuel. Pourtant en coulisses, c’est tout un microcosme, en chair et en os cette fois, qui s’affaire. En témoigne la présence de la véritable styliste, Jean-Charline Tomlinson, une américaine à qui l’on doit l’habillage de Beyoncé dans le clip «Flawless.»

Intervient ensuite le choix de Marion Seclin pour le rôle principal. «Il s’est imposé naturellement, me glisse Broken Back entre deux prises, elle a débarqué au casting sans que nous le sachions, et s’est accaparé le rôle avec talent.» Le musicien, devenu un incontournable de la scène internationale, m’avoue également être sensible à l’univers de la mode, d’où la volonté naturelle de s’investir dans ce projet. Et Broken Back, c’est plusieurs millions de vues sur YouTube, des sonorités électro colorées et joyeusement contagieuses. En bref, un univers musical qui sied à merveille pour ce type d’expérimentations interactives. Découvrez l’expérience sur youarethestylist.com, the sooner the better.

 

Retrouvez Broken Back le 8 décembre à l'Olympia
28 Boulevard des Capucines, 75009 Paris
Billets disponibles ici